Joueur du mois de mai

INCABY Theo

+ 20 points

Rencontres des 4 et 5 mai 2024

Presque clap de fin pour cette saison 2024-2025 puisque nous aurons droit à une prolongation début juin pour les finales départementales où l’équipe 2 affrontera Jurançon et l’équipe 3 sera opposée à Lescar. A la clef deux titres de champions des Pyrénées Atlantiques ! Les Haspandards sont prêts pour cet ultime challenge.

Equipe 1 : Hasparren– Angoulême 1-13

Composition : Christian Etcheverry, Vincent Mainguyague, Vincent Levadoux et Emmanuel Girault

Mahain Joko recevait le leader Angoulême pour un dernier match sans grand suspense et sans véritable enjeu puisque les verts d’Hasparren sont assurés de descendre d’une division et les bleus d’Angoulême assurés eux de monter en pré-nationale. Alors affronter une équipe comme celle-ci, c’est un peu comme grimper l’Artzamendi en tongs avec deux choco BN dans la poche du short.

Mais les verts n’ont jamais rien lâché et sont tombés les raquettes à la main mitraillés de toutes parts mais en rendant coup pour coup jusqu’à l’épuisement. Une dernière salve pour l’honneur avec une seule victoire de Christian et quelques sets très accrochés. Un grand bravo à nos joueurs pour un spectacle de qualité tout au long de cette seconde phase à un niveau sans doute un peu trop élevé. Le retour en R2 sera gage de jouer les premiers rôles et retrouver des sourires ! Vous pouvez consulter le détail des parties ici et quelques vidéos ici.

Par ailleurs et pour info, Vincent Mainguyague, en individuel, a terminé second du championnat régional par classement (Tableau 1300 points) qui s’est déroulé dans les Deux-Sèvres le 28 avril et se qualifie pour le championnat de France à Laval fin juin. Coup de chapeau, on est tous avec toi ! Voir la photo ici.

Equipe 2 : Hasparren – Bayonne   12-2

Composition : Théo Incaby, Andony Echevertz, Aymeric Moizan et Pascal Goyeneche

L’équipe 2 alignait son équipe type face aux Croisés de Bayonne qui se présentaient avec une équipe incomplète avec seulement 3 joueurs. Il n’empêche que la bataille fut âpre contre des Bayonnais, deuxièmes du classement, et qui, bien qu’amoindris, n’ont rien lâché. C’est dire si le score final de 12 à 2 témoigne d’une grande performance. Goyo, mode robocop avec serre-tête pour qu’aucun cheveu ne dépasse, les picots de la raquette dressés comme des chevaux de frise, enlève trois parties. Andony tel un ninja déchaîné, raquette laser en main qui découpe tous les effets, ne laisse que quelques miettes et réalise également un sans-faute. Théo et Aymeric, doux rêveurs qui passent du coup génial quasi niveau mondial au coup complètement raté niveau cour de récréation, laissent échapper un match chacun mais alignent quand même deux bonnes perfs au passage ! Alors quoi qu’on dise, cette équipe-là avait du chien ! Vous pouvez consulter le détail des parties ici et quelques vidéos ici.

Une fin de saison XXL pour notre équipe 2 avec un grand chelem, 7 rencontres pour cette phase 2 et 7 victoires, 65 matches gagnés pour 33 perdus ! Et en prime la promesse d’un final en apothéose avec la finale le 1er juin à Orthez contre Jurançon pour un titre de champion. Ça ne sera pas simple, c’est du lourd en face mais on y croit !

A noter également, la belle troisième place de Pascal Goyeneche au championnat départemental vétéran. Voir la photo ici.

Equipe 3 : Hasparren – Saint Palais 8-2

Composition : Lucas Vida, Gilles Leclerc, Philippe Dassance

Dimanche matin, 09 heures, branle-bas de combat matinal pour un dernier match contre Saint-Palais. L’adversaire du jour, nouveau club depuis cette saison dans le paysage pongiste basque, occupait une dernière place au classement à l’inverse de nos joueurs, invaincus pour cette seconde phase. Ambiance de fin de saison, sans stress, sans enjeu et dans la bonne humeur. D’autant plus qu’une réception de tous les licenciés du club était programmée pour midi afin de fêter la super phase 2 du club. Peu de suspense pour cette rencontre emportée facilement malgré un double oublié en route et un petit loupé de Lucas. Philippe, avec son jeu du 20ème siècle qui aurait pu endormir toute l’assemblée avec des échanges sans fin, et Gilles, tranquille comme Mimile, imperturbable quoiqu’il arrive, emportent tous leurs matchs individuels. Lucas, consciencieux et appliqué, gagne 2 matches mais perd toutefois le dernier au 5ème set après un face à face très disputé. Vous pouvez consulter le détail des parties ici.

Bravo à tous ceux (et celle) qui ont permis ce grand chelem avec 56 matchs gagnés pour seulement 14 perdus. Comme l’équipe 2, rendez-vous à Orthez le 1er juin pour jouer un titre départemental contre Lescar.

Equipe 4 : Bayonne –Hasparren   3-7

Composition : Titouan Larrieu, Maxens Drouet, Evann Mellet

L’équipe 4 de Mahain Joko se déplaçait à Bayonne avec pour objectif de rapporter une victoire et assurer ainsi une remarquable seconde place de la poule. C’est chose faite avec un score final sans appel de 7 à 3 pour les jeunes du club. Mais selon Dédé Incaby, coach d’un jour exigeant, rien de facile toutefois avec des matchs très serrés et emportés souvent de justesse. Dédé a dû faire les gros yeux, s’arracher un ou deux cheveux (si, si, il en reste quelques-uns !)

Au final, Captain Titouan fait un sans-faute mais avec une grosse frayeur sur son dernier match emporté d’un petit rien au dernier set. Maxens emporte deux parties mais laisse échapper un seul match sur un score à se prendre la tête à deux mains (13-15 au 5ème set). Evann ne gagne qu’un seul match en échouant d’un petit rien sur les deux autres. Vous pouvez consulter le détail des parties ici.

Cette seconde place dans un championnat serré est une vraie performance et montre les gros progrès réalisés. Le bilan final est très positif, deux défaites seulement pour 6 rencontres et 41 matchs emportés pour 19 perdus.

A noter, petite cerise sur le gâteau pour nos jeunes gaillards qui ont par ailleurs brillamment passé les sélections des championnats individuels jeunes. Quatre de nos espoirs sont qualifiés pour jouer les finales des championnats jeunes Pyrénées-Atlantiques le 25 mai à Pau avec quelques bonnes chances de bien figurer !

 

Cette seconde phase se termine donc pour Mahain Joko avec un bilan très positif, 2 accessions, 1 seconde place et même si l’équipe 1 descend d’un cran, on peut dire que le club est relancé sur de bons rails après un creux post années covid. Il va falloir maintenant s’atteler à la préparation de la saison prochaine avec pour objectif consolider l’édifice et maintenir la bonne ambiance qui est peut-être une des clefs de la réussite ?

Philippe Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *