Joueur du mois de février

MAINGUYAGUE Vincent

+ 105.13 points

Rencontres des 10 et 11 février 2024

Equipe 1 : Biarritz – Hasparren   11-3

Samedi 10 février, Mahain Joko se déplaçait à Biarritz pour la troisième journée de la phase 2 du championnat de Régionale 1. Les frères de la côte avaient mis en place un stratagème de flibustiers pour affronter l’un de leurs principaux rivaux dans l’optique du maintien. Renforcés par un joueur espagnol classé numéro 500 français, les Goélands pipaient les cartes dès le départ. Le renfort d’un tel mercenaire qui ne joue que quelques matchs par an en France laissait peu d’espoirs sur l’issue de la partie. D’un côté, des Haspandards qui prenaient un coup de massue d’entrée rien qu’à la lecture de la feuille de match et de l’autre des Biarrots tranquillisés ! Dans ce contexte, que dire sinon féliciter quand même les amis Lorenzo et Dylan de Biarritz qui emportent leurs trois matchs haut la main.

Face à cette adversité hors norme, notons les trois victoires de Christian, Doudou et Vincent M. Comme quoi Mahain Joko est tombé les raquettes à la main en découpant un assaillant. Manu, dont sa défense spectaculaire n’aura été qu’un faible rempart face à l’armada biarrote, ne ramène aucun point mais repart avec la fierté du grognard qui ne s’est pas rendu !

Une question demeure et doit trotter dans la tête de tous, y compris les nombreux supporters des verts qui ont fait le déplacement, Mahain Joko aurait-il gagné contre l’équipe type de Biarritz ? Et les verts font-ils donc si peur pour qu’on fasse passer la frontière à un mercenaire étranger ? Vous pouvez voir quelques photos ici et la feuille de match ici.

Dans un mois, le 9 mars, et à la maison, Mahain Joko recevra le Stade Montois. Les landais ne viendront pas en peau de mouton sur des échasses et il faudra batailler encore dur ! Allez Hasparren, le peuple vert est avec toi !

 

Equipe 2 : Lescar – Hasparren  6-8

Episode 3 des aventures de la bande à Goyo qui se produisait dimanche en matinée à Lescar. Rappel des épisodes 1 et 2 pour ceux qui ne suivent pas : Après une dégustation dans un 3 étoiles Mc Do victoire à Pau 8-6 puis balade à la maison contre Biarritz 10-4.

Au programme de ce dimanche matin, une équipe de Lescar mal classée mais toujours difficile à manœuvrer. Tellement difficile qu’après les deux doubles perdus par Hasparren, le score était une égalitéparfaite à 5-5.  Pascal Goyeneche et Andony Echevertz faisaient 2 sur 2 et Théo Incaby le cinquième point avec une jolie perf. Aymeric Moizan n’ayant pas encore décollé malgré un cinquième set perdu d’un rien 12-10. Mais au tennis de table, il n’y a pas de point bonus pour un beau match, c’est 1 si je gagne et 0 si je perds. C’est binaire ! Pas de pitié !

A ce moment, il reste 4 matchs, le suspense est total, l’ambiance torride, il faut serrer les fesses et tout donner ! Et voilà qu’Aymeric décolle, Andony confirme et Goyo achève. Théo perdra son dernier match mais peu importe, la victoire est là, gravée dans le marbre, ou tout au moins saisie sur l’ordinateur 8 à 6. Rien n’a été simple mais l’équipe est solide et a su faire front !

L’histoire ne dit pas s’ils ont mangé Mc Do avant mais ils ont bien digéré Lescar ! Vous pouvez voir la feuille de match ici.

Le 9 mars, quatrième épisode contre Jurançon 3 à la maison. Les équipes de Jurançon 4, 5 et 6 viennent d’être battues par les équipes 3 et 4 de Mahain Joko. A priori, l’équipe 3 de Jurançon viendra le couteau entre les dents. Mais la bande à Goyo a montré un bon coup de fourchette alors on attend la passe de 4 !

 

Equipe 3 : Hasparren – Biarritz   6-4

Samedi, alors que le carnaval battait son plein au mur à gauche, sous les fenêtres de Mahain Joko, et au son des cloches des Joaldunak, l’équipe 3 rencontrait l’équipe 6 de Biarritz. A cette occasion, on notait le retour à la compétition de Christophe Roger, encore un peu diminué mais qui n’a pas laissé le moindre point en route. Pourtant, il a fait trembler ses coéquipiers et les supporters qui retenaient leur souffle ! Sur son dernier match contre une Laura de Biarritz qui a bien failli renverser la table en obligeant Christophe mené 2 sets à 1 à batailler jusqu’au bout du bout du 5ème set.  C’était la dernière rencontre de la journée et elle concluait au final une victoire sur le fil par 6 à 4. Au même instant, hasard ou pas, les Joaldunak faisait retentir leurs cloches de plus belle alors que San Pantzar passait au bûcher !

Philippe Dassance, avec beaucoup de difficultés et sur des scores très serrés, remporte deux matches et le double associé à Christophe. De son côté, le jeune Lucas Vida, pour une fois dans un jour sans, n’est pas parvenu à faire basculer les rencontres en sa faveur. Il s’en est fallu d’un rien pour que la petite balle tombe du bon côté mais le sport est ainsi fait qu’un jour on gagne et un jour on perd. Lucas apprend à chaque sortie et il saura surmonter sa déception.

Au final, une victoire au finish contre une bien belle équipe de Biarritz. Hasparren prend les commandes de la poule et se positionne comme un gros prétendant à la montée en première division départementale. Vous pouvez voir la feuille de match ici.

Le dimanche 10 mars, bien avant l’heure où blanchit la campagne, il faudra prendre la route vers Coarraze, à la frontière des Hautes-Pyrénées pour affronter Vath Vielha. Pour une nouvelle victoire qui serait un petit pas de plus vers l’étage du dessus ? Réponse le 10 mars vers midi !

 

Equipe 4 : Jurançon – Hasparren  1-9

Dimanche matin, l’équipe 4, l’équipe des minots du club se déplaçait à Jurançon. C’est Patrick Barrière qui faisait office de chauffeur et coach, pour Evann Mellet, Maxens Drouet et Emile Clément. On notait aussi la présence d’un cinquième passager, à poils blancs, Loulou, le fidèle compagnon de Patrick et de Mahain Joko.

Quand on regarde la feuille de match, on a plutôt l’impression de lire un bulletin météo avec avis de tornade. Tornade en l’occurrence qui a pour nom Mahain Joko. 9 victoires à 1, il n’y a pas photo ! Et Loulou n’y est pour rien car il n’a pas quitté sa place, ni montré les dents ! Il faudra qu’on lui trouve un maillot à ce cinquième élément !

Le coaching de Patrick a su motiver les garçons ! Evann remporte tous ses matchs tout comme Emile. Maxens, sans doute par distraction, laisse échapper un point ce qui empêche la fanny pour Jurançon ! Ah la jeunesse ! Que l’avenir est prometteur si les petits cochons ne les mangent pas ! Vous pouvez voir la feuille de match ici.

Du coup, Mahain Joko remonte en milieu de tableau avec un match en moins et en point de mire une place sur le podium final. Dimanche 9 mars à 9 heures et à la maison, une heure peu habituelle pour un match à domicile, les petits gars rencontreront Monein, classé juste avant avec un match en plus. Un beau défi en perspective à une heure très matinale certes mais comme on dit, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Philippe Thomas

1 commentaire

  • iINCABY ANDRE
    le 11 février 2024 à 18h48

    félicitations A TOUS LES JOUEURS IL Y A DE L’AVENIR POUR LE CLUB POUR L’ÉQUIPE 1 HASPARREN FAIT PEUR CAR LES équipes CRAIGNENT HASPARREN MODIFIENT LA COMPOSITION DE LEUR EQUIPE CAR ILS TREMBLENT DEVANT HASPARREN MÊME SI CELA N’EST PAS SPORTIF LES VRAIS BASQUES FONT PEUR
    MENTION SPÉCIALE POUR C’est article en 42 ans de tennis de table c’est LE MEILLEUR COMPTE RENDU QUE J’AI LU FÉLICITATIONS PHILIPPE THOMAS
    DEDE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *