Joueur du mois de juin

INCABY Theo

+ 20 points

Finales départementales par équipes

ILS L’ONT FAIT !

Samedi 1er juin, plaine des sports de Biron, Mahain Joko déplaçait deux équipes pour disputer les finales 2024 des championnats par équipe. L’équipe 2 affrontait Jurançon pour le titre de Pré régionale et l’équipe 3 celle de Lescar pour le titre de seconde division. Accompagnés par une bonne douzaine de supporters, les pongistes de Mahain Joko ont montré l’image d’un club uni et solidaire. A nous tous seuls on devait bien représenter pas loin de la moitié des humains présents plus Loulou la mascotte qui était du voyage !

Tout ne s’est pas passé comme sur des roulettes mais au final, on ramène deux coupes à la maison. On pourrait croire à un sentiment d’euphorie mais la joie de la victoire est parfois ternie par des coups du sort puisque Daniel Etcheverry s’est blessé à la fin de sa deuxième partie et a été contraint à l’abandon. Strappé comme un bonhomme Michelin, on croisait les doigts pour que la douleur s’estompe mais les minutes passaient et la douleur empirait d’où son rapatriement pour un passage aux urgences. On apprenait plus tard dans la soirée que le mal était sérieux et qu’une opération était programmée pour lundi. Fichtre diable ! Ce sont surement plusieurs mois d’indisponibilité à prévoir. Nous sommes de tout cœur avec lui.

Equipe 2 : MJ Hasparren – Jurançon :  8-6

Composition : Pascal Goyeneche, Daniel Etcheverry, Théo Incaby, Andony Echevertz

Départ sur les chapeaux de roues avec un 3 à 1 après le premier round. Goyo ajoute un quatrième point et Daniel mène 2-0 et 10-8 quand soudain l’accident. Quand on sait ce qu’il en était réellement de la blessure, on se demande bien comment il a fait pour surmonter la douleur et gagner 15-13 le troisième set avec une seule jambe !

Andony ajoutait un 6ème point et Théo concédait une défaite. A ce moment du match, Mahain Joko mène 6 à 2 et tout semble très (trop ?) facile. Daniel ne peut plus marcher et abandonne la mort dans l’âme. Conclusion de 6-2, le score passe à 6-4. Goyo et Andony accusent le coup et n’arrivent pas à conclure un double où ils mènent 2 sets à 0 avant de sombrer et s’effondrer pour perdre 3-2.

Le cochon est dans le maïs et Jurançon recolle à 6-5. Il reste 3 matchs et rien n’est acquis. Alors Goyo en patron se reprend et va remettre l’église au milieu du village. Il estourbit son adversaire en 3 petits sets, circulez ! Et voilà que Théo de son côté, mené 2 à 1, va à son tour faire parler la poudre et la rencontre basculera définitivement du bon côté 8-5. Andony laissera le dernier point à l’adversaire et la partie se terminera sur le score de 8 à 6.

Après une saison parfaite, la bande à Goyo s’adjuge un titre mérité. A noter que l’équipe 2 était déjà couronnée en 2023 d’un titre de champion de première division. Deux montées et deux titres en deux ans, chapeau les gars !

Saluons également tous ceux qui ont participé à cette performance et qui n’ont pas joué la finale, à commencer par Aymeric Moizan mais aussi Vincent David-Vinazza et Christophe Roger.

Vous pouvez voir une petite vidéo des rencontres de l’équipe 2 et de la remise des coupes des équipes 2 et 3 ici. Vous pouvez également voir quelques photos ici.

Equipe 3 : MJ Hasparren – Lescar : 7-3

Composition : Philippe Dassance, Gilles Leclerc, Lucas Vida

De ce côté-là aussi, le départ a été canon, deux parties et 2-0 pour Mahain Joko. Lucas va laisser passer un point face au meilleur joueur de Lescar. Philippe ajoutera un troisième point avant le double qui s’avère décisif. Lucas et Philippe vont donner toutes les frayeurs du monde aux supporters qui n’ont plus d’ongles sur les cinq doigts des deux mains : 11-9 puis un irrespirable 17-15 et à nouveau un 11-9. Certes c’est du 3 sets à 0 mais boudu que ce fut compliqué !

A partir de là et en menant 4 à 1, la tension va un peu baisser.  Gilles laisse échapper le 5ème point et c’est Lucas qui va faire basculer définitivement le match. Mais avec Lucas c’est du suspense permanent, des 11-9 et surtout un nouveau marathon 18-16 qui dit mieux ! Une partie qui n’en finit pas et enfin une ultime attaque qui marque le dernier point et signe une victoire définitive. Dur dur mais super ! Gilles conclura en beauté et ajoutera un septième point au score pour terminer 7-3.

Un joli titre pour cette équipe qui retrouve une place en D1 l’an prochain. Pour en arriver là avec un sans faute sur cette seconde phase citons celle et ceux qui ont également participé à cette performance, Florence Cavalin, Jean-Marc David, Christophe Roger et Vincent David-Vinazza.

Mahain Joko revient triomphant de son escapade à Biron et se projette déjà sur d’autres horizons. L’assemblée générale du 29 juin prochain sera certainement très joyeuse.

1 commentaires

  • Girault
    le 2 juin 2024 à 19h43

    Bravos aux équipes. Félicitations à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *