Joueur du mois de décembre

RECART Julen

+ 34 points

Présentation

  La création : du tennis de table à Hasparren, un pari insensé !

table-de-tennis-de-tableNée en 1982, l’association Mahain Joko (traduction du basque : « jeu de table ») démarre par un tournoi de ping pong à la piscine municipale d’ Hasparren sur une seule table. Les fondateurs du club se nomment messieurs André Inçaby (président), Michel Rouart, Lucien Bidonde et Patrick Récart.

L’évolution

Les dirigeants ont alors pour objectif de faire croître le club, car il ne compte qu’une dizaine de licenciés. Challenge difficile dans la cité des chênes, car les sports principaux y sont le rugby et la pelote. Parmi les joueurs, on retrouve surtout des adultes désirant taper dans la balle pour se faire plaisir avant tout.

De nombreux tournois sont organisés pour attirer de nouveaux joueurs et faire connaître l’association : on voit notamment le curé de la paroisse qui joue contre des commerçants, toujours dans une bonne ambiance !

Les entraînements des joueurs se déroulent alors dans la salle polyvalente, juste au-dessus du mur à gauche. Un petit inconvénient cependant, il fallait passer le jet d’eau avant les entraînements car le marché à veaux avait lieu dans la matinée au même endroit !!! Il fallait également ranger les tables à chaque fois car la salle était aussi utilisée par le club de basket. Mais l’enthousiasme n’a pas faibli !
Monsieur Jean Picart de Biarritz donne alors un sérieux coup de pouce aux dirigeants haspandards afin de les former, de les conseiller et ainsi de faire venir des jeunes.

En 1984, l’association est engagée dans le championnat départemental et commence à obtenir des résultats honorables. Très rapidement, le nombre de licenciés augmente et les jeunes s’essayent à ce sport, entraînés par Patrick Récart. Peu à peu, ces jeunes progressent et s’intègrent dans les équipes seniors.

En 1990, Mahain Joko se voit obligé de changer de salle car le toit de celle-ci menace de s’effondrer… L’association déménage donc dans une ancienne usine à chaussure, puis dans un centre social communal.equipe_1

Malgré ces incidents, les joueurs sont de plus en plus nombreux à s’amuser au sein du club, pendant et après les matchs !

Le président André Inçaby interpelle régulièrement les élus locaux afin d’obtenir des conditions de jeu idéales : il parvient à ses objectifs et obtient la salle polyvalente comme salle spécifique pour le tennis de table. En 1995, Patrick Barrière lui succède à la présidence du club.

Actuellement

  • 3 équipes évoluent au niveau départemental et régional et l’équipe première côtoie régulièrement la promotion nationale.
  • L’effectif est d’environ 80 licenciés.
  • Pratiquement 30 personnes handicapées se détendent en sport adapté chaque semaine avec leurs entraîneurs Gilbert Laleu et Frédéric Pochelu.
  • Une vingtaine de jeunes suit les entraînements de Christian Etcheverry les mercredis après-midi.
  • Une catégorie sport et loisirs tape la balle le vendredi soir.
  • Une section féminine de six à huit membres s’entraîne chaque semaine.